Le petit salon de lecture des éditions AlterMondo
i-Blio.com devient i-mag-ine.com... Créées par l'équipe AlterMondo, les publications interactives que vous trouverez dans notre bibliothèque virtuelle peuvent se résumer simplement : c'est une façon différente de raconter une histoire, quelle qu'elle soit...
  • Sainte-Baume Patrimoines & découvertes
    Plusieurs organismes, associatifs ou publics, se sont associés dans ce catalogue pour promouvoir les patrimoines de la Sainte-Baume, patrimoines qui ont motivé la démarche de protection de ce massif au travers du classement en Parc naturel régional.
    icone_info_blanc
  • Confluences autour du Verdon
    « Nous sommes heureux de vous dévoiler ce journal multimédia – carnet de bord qui constitue le point d’orgue du programme LEADER 2008-2015 co-porté par le Pays Asses Verdon Vaïre Var et le Parc du Verdon, et mis en œuvre par le Groupe d’Action Locale Confluences Autour du Verdon. Vous y trouverez une présentation des résultats ainsi qu’un focus sur 7 projets emblématiques et représentatifs du programme. Avec près de 3,3 millions d’Euros investis dont près 1,7 millions de crédits européens et plus de 950 000€ de crédits régionaux, ce programme nous aura permis de travailler ensemble sur les thématiques phares de notre territoire, à savoir la structuration de la gouvernance touristique et des activités de pleine nature, l’amélioration de l’accueil et la requalification de l’hébergement touristique mais aussi le développement des circuits courts et de l’agritourisme, la relance des filières du territoire, la préservation et l’évolution de l’activité agricole, le soutien au monde économique et la promotion de la culture et des patrimoines naturels, culturels et bâtis. Fort du succès de ce programme, nous avons fait le choix de déposer à nouveau une candidature conjointe au Pays A3V et au Parc du Verdon pour le programme LEADER 2015-2022 et nous avons été retenus par le comité régional de sélection. Cette nouvelle programmation, basée sur la capitalisation de nos expériences, sera l’occasion de poursuivre et d’approfondir la dynamique locale engagée en faveur du développement de notre territoire. A l’heure de la clôture du programme LEADER 2008-2015, le grand public va pouvoir découvrir en détails nos actions et notre bilan qui, nous l’espérons, susciteront de nouveaux projets à mettre en œuvre ensemble. »
    icone_info_blanc
  •  L'Estéron sous les étoiles
    Voyage à travers les villages de l’Estéron sous les étoiles Gare aux étoiles qui disparaissent… ce samedi 16 avril, la soirée était propice à l’observation du ciel et à la découverte de l’exposition photo « Villages de l’Estéron sous les étoiles » ! Ce nouveau Rendez-vous du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur, organisé conjointement par le Parc naturel régional et les communes de Roquesteron et La Roque-en-Provence a été un franc succès.
    icone_info_blanc
  • Paroles de rivière
    Pour ce nouveau "Rendez-vous", le Parc naturel régional des Préalpes d'Azur nous accueille dans le village de Sigale, un des beaux villages perchés de l’Estéron . Sigale fait partie des multiples petits villages perchés des Préalpes d’Azur et offre un joli panorama sur les vallées de l’Estéron et du Riolan. En descendant de son promontoire on retrouve l’Estéron, rivière sauvage aux couleurs idylliques. Dans les pages suivantes nous allons nous laisser porter par les eaux tantôt tranquilles tantôt tumultueuses de l’Estéron… Ceux qui ont remonté son cours ou qui vivent dans sa vallée le savent bien, l’Estéron n’est pas une rivière banale… L’Estéron est une des dernières rivières “sauvages” des Alpes françaises et mérite une attention particulière. A travers les âges, la rivière a su rester intacte. A nous de continuer à concilier les usages liés à l’eau pour un développement durable de la vallée. Naviguez dans les différentes fenêtres et découvrez l’Estéron à travers le projet participatif « l’Estéron, l’eau en partage » mené par le Conseil de développement du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur, la maison régionale de l'eau et le Conseil régional Provence Alpes Côte d'azur.
    icone_info_blanc
  • On vous dit patou
    Préalpes d'Azur, les rendez-vous du Parc : N°1 On vous dit Patou Le Parc naturel régional des Préalpes d'Azur vous invite aujourd'hui à un de ses ''Rendez-vous'', sur les pas d'une bergère : Valentine Guérin, éleveuse de brebis et passionnée par son métier, nous accueille auprès d’elle, le temps d’une journée. Découvrez le pastoralisme, ses charmes et ses difficultés, sur un territoire splendide qui attire chaque année un peu plus de monde. Vous découvrirez les jeunes agneaux et vous vous imprégnerez du métier de berger, indissociable du travail des chiens de conduite sans oublier les chiens de protection, les patous… Au fil des pages suivantes de ce livret, (re)vivez ces moments partagés au cœur du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur, écoutez les réponses et les conseils de Valentine, réfléchissez ensemble à toutes les petites choses, tous les bons gestes pour simplement profiter en bonne intelligence de ces espaces naturels sans prendre de risques, et en se respectant les uns les autres. Bonne découverte...
    icone_info_blanc
  • On vous dit patou, le portfolio
    Le projet «On vous dit Patou» est né de la rencontre de Valentine Guérin, éleveuse, et Ellen Teurlings, photographe, habitantes du même village et toutes deux passionnées. L’idée a tout de suite été de partager la vie quotidienne d’une bergère et d’en témoigner en photos. Ellen, elle, a pris conscience des joies et des peines du pastoralisme en suivant la bergère pendant un an. Ensemble, les deux femmes espèrent changer le regard sur les chiens de protection des troupeaux et le pastoralisme en général pour poser les bases d’un partage serein de la nature. Ce portfolio a pour simple objectif de vous permettre de découvrir leur démarche.
    icone_info_blanc
  • Loi Oudin-Santini
    Ce livret, à destination des élus locaux français, présente la Loi Oudin-Santini et donne la parole à des élus déjà engagés, qui témoignent de l'intérêt pour une collectivité à s'engager dans la coopération décentralisée pour l'accès à l'eau potable et à l'assainissement. La loi Oudin-Santini autorise les collectivités territoriales françaises, les établissements publics intercommunaux et les syndicats des eaux et/ou d’assainissement à mobiliser jusqu'à 1% de leur budget eau et assainissement pour financer des actions de coopération internationale dans ces secteurs.
    icone_info_blanc
  • Prairies fleuries
    Les prairies fleuries ont revêtu leur plus belle parure en ce début de mois de juin. C’est le temps pour les agriculteurs du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur de participer au concours général agricole «Prairies fleuries» et pour les habitants d’en profiter à travers un nouveau "Rendez-vous du Parc". En immersion dans les prairies fleuries, une vingtaine de participants sont venus découvrir les paysages agricoles de Valderoure autrement ce dimanche 5 juin.
    icone_info_blanc
A la une
Les prairies fleuries ont revêtu leur plus belle parure en ce début de mois de juin. C’est le temps pour les agriculteurs du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur de participer au concours général agricole «Prairies fleuries» et pour les habitants d’en profiter à travers un nouveau
Pour ce nouveau
Voyage à travers les villages de l’Estéron sous les étoiles
Gare aux étoiles qui disparaissent… ce samedi 16 avril, la soirée était propice à l’observation du ciel et à la découverte de l’exposition photo « Villages de l’Estéron sous les étoiles » ! Ce nouveau Rendez-vous du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur, organisé conjointement par le Parc naturel régional et les communes de Roquesteron et La Roque-en-Provence a été un franc succès.
Préalpes d'Azur, les rendez-vous du Parc :
N°1 On vous dit Patou
Le Parc naturel régional des Préalpes d'Azur vous invite aujourd'hui à un de ses ''Rendez-vous'', sur les pas d'une bergère :

Valentine Guérin, éleveuse de brebis et passionnée par son métier, nous accueille auprès d’elle, le temps d’une journée.

Découvrez le pastoralisme, ses charmes et ses difficultés, sur un territoire splendide qui attire chaque année un peu plus de monde. Vous découvrirez les jeunes agneaux et vous vous imprégnerez du métier de berger, indissociable du travail des chiens de conduite sans oublier les chiens de protection, les patous…

Au fil des pages suivantes de ce livret, (re)vivez ces moments partagés au cœur du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur, écoutez les réponses et les conseils de Valentine, réfléchissez ensemble à toutes les petites choses, tous les bons gestes pour simplement profiter en bonne intelligence de ces espaces naturels sans prendre de risques, et en se respectant les uns les autres. Bonne découverte...
Plusieurs organismes, associatifs ou publics, 
se sont associés dans ce catalogue pour promouvoir les patrimoines de la Sainte-Baume, patrimoines qui ont motivé la démarche de 
protection de ce massif au travers du classement en Parc naturel régional.
Le projet «On vous dit Patou» est né de la rencontre de Valentine Guérin, éleveuse, 
et Ellen Teurlings, photographe, habitantes du même village et toutes deux passionnées.
L’idée a tout de suite été  de partager la vie quotidienne d’une bergère et d’en témoigner en photos. Ellen, elle, a pris conscience des joies et des peines du pastoralisme en suivant la bergère pendant 
un an. Ensemble, les deux femmes espèrent changer le regard sur les chiens de protection 
des troupeaux et le pastoralisme en général pour poser les bases d’un partage serein de la nature.
Ce portfolio a pour simple objectif de vous permettre de découvrir leur démarche.
Parutions récentes
Une petite BD pour me comprendre le comportement à adopter face au patou...
Le guide Nice-Matin de l'orientation et de la formation
« Nous sommes heureux de vous dévoiler ce journal multimédia – carnet de bord qui constitue le point d’orgue du programme LEADER 2008-2015 co-porté par le Pays Asses Verdon Vaïre Var et le Parc du Verdon, et mis en œuvre par le Groupe d’Action Locale Confluences Autour du Verdon. Vous y trouverez une présentation des résultats ainsi qu’un focus sur 7 projets emblématiques et représentatifs du programme.
Avec près de 3,3 millions d’Euros investis dont près 1,7 millions de crédits européens et plus de 950 000€ de crédits régionaux, ce programme nous aura permis de travailler ensemble sur les thématiques phares de notre territoire, à savoir la structuration de la gouvernance touristique et des activités de pleine nature, l’amélioration de l’accueil et la requalification de l’hébergement touristique mais aussi le développement des circuits courts et de l’agritourisme, la relance des filières du territoire, la préservation et l’évolution de l’activité agricole, le soutien au monde économique et la promotion de la culture et des patrimoines naturels, culturels et bâtis.
Fort du succès de ce programme, nous avons fait le choix de déposer à nouveau une candidature conjointe au Pays A3V et au Parc du Verdon pour le programme LEADER 2015-2022 et nous avons été retenus par le comité régional de sélection. Cette nouvelle programmation, basée sur la capitalisation de nos expériences, sera l’occasion de poursuivre et d’approfondir la dynamique locale engagée en faveur du développement de notre territoire.
A l’heure de la clôture du programme LEADER 2008-2015, le grand public va pouvoir découvrir en détails nos actions et notre bilan qui, nous l’espérons, susciteront de nouveaux projets à mettre en œuvre ensemble. »
S’il est un projet qui est bien connu des Chambériens, c’est bien le festival LAFI BALA. Depuis 1996 et tous les deux ans, la Ville de Chambéry et l’association Chambéry Ouahigouya proposent aux Chambériens une « immersion » en pays burkinabé, à travers l’organisation de ce festival interculturel.
Il reste fidèle depuis juillet 2000 à une programmation 100 % cubaine qui présente non seulement de la musique mais également d’autres richesses de la culture cubaine à travers des expositions, des ateliers de danse, des rencontres avec les artistes. C’est un festival à taille humaine qui regroupe toutes les générations dans un lieu magique du Sud-Est de la France : le fort Napoléon à la seyne sur mer.
Bienvenue pour cette visite virtuelle de l'Ecomusée vivant de La Gaude...
Du 24 avril au 3 mai 2015, se tiendra à la Seyne sur Mer, la seizième édition du Festival International du Cirque Contemporain. Vitrine de prouesses artistiques, ce festival qui s’adresse à toutes les générations, promet une programmation riche et surprenante.
 
Avec le succès des précédentes éditions, le Festival International du Cirque Contemporain de la Seyne sur Mer a atteint une notoriété qui en fait la manifestation incontournable de la discipline en PACA.
 
Le festival fait peau neuve cette année et, rebaptisé «Un printemps dans les Etoiles», nom illustrant ce renouveau, il accueillera aux cotés des artistes de renom d'XY et de Rasposo, les jeunes talents des compagnies Hors Surface, Sôlta, Smart Cie, Acrobarouf, Kadavresky et Cirque Rouage.
Pièces pour deux ou vingt-cinq interprètes, voltige, équilibre, portés acrobatiques, jonglerie, fil infini… et musique live, cette édition donne à voir en huit spectacles toute la diversité et l'originalité du cirque contemporain.
 
De l'ivresse de la voltige à la vulnérabilité, de la réminiscence mélancolique du passé au bouillonnement festif en passant par l'équilibre fragile, la spontanéité et la fantaisie libératoires, chaque spectacle offre une lecture du flot des émotions humaines en les magnifiant dans cet instant unique et spectaculaire de la performance circassienne.
 
Destiné à tous les publics, le Festival «Un printemps dans les Etoiles» est l’occasion de partager un moment privilégié car avec sa grande variété de thèmes et disciplines et ses étonnantes prouesses techniques, la grande force du cirque est d'offrir une palette infinie d'émotions intenses.
 
L’Association Théâtre Europe, organisatrice de la manifestation, agit en  tant qu’acteur culturel et élabore ses programmations avec une approche artistique résolument tournée vers le partage, l’audace et la découverte. Une valeur artistique reconnue qui  la conduit à un rayonnement régional, national et international.
Une recherche en collaboration avec les éditions Paroles, adaptée du récit de Violette Ailhaud.
Ici, l'histoire se racontera à plusieurs voix et, à tout moment on pourra en savoir + sur le contexte historique des événements.
Un carnet de bord autour de la planète, à bord d'un porte-conteners...
Construit en 1868, le canal de la Siagne, ouvrage essentiel à l’alimentation en eau potable de notre bassin de vie, constitue un lien à la fois nourricier, historique, géographique et institutionnel entre le moyen pays et le littoral.
Des mini-reportages thématiques au cœur du Parc national des Calanques
Une collection de livrets-reportages sur la vie des villages et de leurs habitants. Des histoires vivantes et intimes, à propos du temps qui passe, de la mémoire et du vivre-ensemble.
Ce livret, à destination des élus locaux français, présente la Loi Oudin-Santini et donne la parole à des élus déjà engagés, qui témoignent de l'intérêt pour une collectivité à s'engager dans la coopération décentralisée pour l'accès à l'eau potable et à l'assainissement.
La loi Oudin-Santini autorise les collectivités territoriales françaises, les établissements publics intercommunaux et les syndicats des eaux et/ou d’assainissement à mobiliser jusqu'à 1% de leur budget eau et assainissement pour financer des actions de coopération internationale dans ces secteurs.
Les pratiques
 et les savoirs écologiques liées à l’arboriculture fruitière, sur le territoire du 
Parc naturel régional 
du Verdon.
Retrouvez tout le programme des Plages électronique 2014
performances dansées dans l’espace public, participe à différents Echanges culturels internationaux, à des Festivals d’arts de la rue et des rencontres autour de la danse
Rencontres, culture, société, évasion, imagination... Le magazine curieux par nature et gratuit par vocation.
Soutenez le projet '' Fiers d’être villageois '' au Bénin
Encourager la scolarité et favoriser l’accès aux activités artistiques et culturelles de jeunes villageois béninois.
Nouvelle-Zélande, le traité de Waitangi
De Bluff au Cap Reinga, notre équipe de journalistes a constitué un recueil de témoignages inédits à propos d'un document poussiéreux quoique toujours brûlant: le traité de Waitangi. Signé en 1840, traité fondateur de la nation puis pilier de la colonisation, ce texte sulfureux et ambigu est tombé dans l'oubli pendant plus d'un siècle pour réapparaître dans la Nouvelle-Zélande contemporaine, lance de fer des revendications maoris.
Menacés de disparition au début du siècle , les maoris représentent aujourd'hui 15 pour cent de la population néo-zélandaise et leur cause est désormais soutenue par de nombreux groupes. Depuis 1975, le tribunal de Waitangi est en charge du travail de recherche historique pour déterminer l'ampleur de l'impact colonial. La Couronne britannique a officiellement reconnue sa culpabilité dans la disparition et la dégradation du mode de vie maori et de nombreuses politiques sont conduites à l'échelle nationale pour indemniser les populations lésées. 
Que le traité soit considéré comme un faux, la base d'une nation ou une duperie, il est toujours au cœur de l'actualité et du débat social néo-zélandais. Les groupes les plus vindicatifs réclament sa stricte application tandis que de nombreux historiens et intellectuels plaident la prescription. Pour le gouvernement et pour l'ensemble des citoyens, une question se pose alors: 
Peut on construire le futur en s'appuyant sur un texte vieux de 173 ans?
Numéro spécial :
revivre ensemble le spectacle du 25 juin 2013...
Une réalisation en mots et en images des enfants des classes d'Estelle Broussard et Sandrine Todini de Ecole primaire de l'Olivier, Le Broc, Alpes-Maritimes, soutenue par la médiathèque de Le Broc et la communauté de communes des Côteaux d'Azur.
Le lush time
Infos, préparation, rencontres,coulisses... le i-Paper du Longines global tour
Retour sur les journées
La créatrice de tissu brodé Martine Cieutat nous présente ici
L'éléphant sage, un récit du pays des hommes intègres... Travail narratif d'enfants français et Burkinabés à partir d'une histoire vécue à Markoye... à lire ou à écouter
LE COLLECTIF WATT :
    JEAN-PIERRE GIUSIANO
    JÉRÔME PEREIRA
    CHARLES MACAIRE
    PIERRICK DESVILLE
Un livret pour découvrir l'univers, le travail et les dernières créations de Ghislaine Garcin. Passionnée par la création textile avec une préférence marquée pour la transformation de la laine, Ghislaine Garcin explore le mélange des textiles et des techniques (tricot, tissage, broderie, feutre,…). La matière est au centre de son travail, à la fois source d’inspiration et objet de recherche.
Développons ensemble la ville de demain. Dimanche 23 juin, Journée de l'Eau et du Développement Durable de La Gaude
Alter'Mag, curieux par nature. Culture, conso, société, évasion
Alter'Mag, curieux par nature. Culture, conso, société, évasion
Autres parutions
  • Leader 2015-2022, Le Verdon réinvente sa ruralité
    > Leader GAL Grand Verdon - Confluences autour du Verdon
    Fort des deux précédents programmes LEADER mis en œuvre conjointement, le Pays A3V et le Parc du Verdon sont repartis pour un tour : A nouveau, les deux institutions ont candidaté ensemble pour le programme 2015-2022 et ont été retenu par le comité régional de sélection. Le Groupe d’Action Locale Grand Verdon, qui s’est constitué en association loi 1901 le 8 octobre dernier, pilotera la mise en œuvre de ce programme appelé « Le Verdon réinvente sa ruralité : conforter la transition économique, sociale et écologique du Verdon. » Ce sont ainsi près de 1,9 millions d’euros du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER) qui vont être mobilisables afin de soutenir les projets de notre territoire. Les premiers projets pourront débuter dès 2016.
  • Autour d'une histoire : Jasmine
    > Alter'Mag - Alter'Mag 3
    Dans le Téhéran de Khomeiny, mystérieux et oppressant, dans le tumulte de l’Histoire, des êtres de pâte et de sang luttent comme bien d’autres pour l’amour et la liberté
  • Une démarche participative
    > Préalpes d'Azur, les rendez-vous du Parc - Paroles de rivière
    Le Conseil de développement du Parc, c’est quoi ? C’est une association qui anime de la participation citoyenne sur le territoire du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur. Ses bénévoles suscitent les débats et font remonter les propositions des habitants aux instances décisionnaires du Parc. Tous les habitants du territoire du Parc peuvent adhérer à l'association et ainsi participer à ses missions. Pourquoi l’Estéron ? La rivière de l’Estéron parcours le territoire du Parc naturel régional d’Ouest en Est. De Soleilhas où elle prend sa source, elle passe par Saint-Auban, Aiglun, Roquestéron et se jette dans le Var au pied du village de Gilette. Plusieurs facteurs ont amené le Conseil de développement à s’intéresser à cette rivière. D’abord, aucune mesure de gestion n’est pour le moment appliquée au bassin versant de l’Estéron, qui est réparti sur 4 intercommunalités différentes. Ensuite, la charte du Parc prescrit des actions pour protéger le château d’eau ouest azuréen et de la même manière, certains habitants et élus locaux ont fait remonter des problématiques ainsi que des besoins de connaissances et d’actions. L’Estéron, l’eau en partage : Avec le soutien financier de la Fondation de France, le Conseil de développement du Parc s’est penché sur le cas de la rivière de l’Estéron pour faire le tour des enjeux et des besoins pour la préservation de sa bonne qualité. Comme à son habitude, le Conseil de développement a su mobiliser par la voie des démarches participatives, pour que tout le monde ait la parole. Pour ce faire, des conférences, des ateliers participatifs avec les habitants et avec les scolaires, des forums ouverts ou café du monde, des sondages, des spectacles de théâtre etc. ont été élaborés et tous les acteurs du territoire ont participé à cette action.
  • Birdmen, le grand saut
    > Alter'Mag - n°1
    Voler avec les oiseaux a toujours fait rêver les hommes. La plupart se contentent d'en rêver. Certains ont essayé en plus ou moins de bonheur, certains n'y ont pas survécu.
  • > Festival Lafi Bala - LafiBala 2015
    Au rythme de Naaba Kango La troupe de danse traditionnelle Naaba Kango, dont le nom est emprunté au roi du Yatenga, se produit deux fois durant le festival. Vendredi soir l’ambiance sur scène était énergique, rythmée et joviale. Nul doute qu’il en sera de même dimanche soir. La troupe est accompagnée de plusieurs musiciens dont certains jouent des percussions comme le lounga, qui en français signifie « tam-tam parleur ». Les performers sont habillés du même costume blanc, les danseurs affublés d’accessoires à la taille et aux mains qui virevoltent à chacun de leur mouvement. Ils présentent la danse Liwaga, qui comme l’explique l’un des membres, Salif Ouédraogo, vise à « célébrer la bonne récolte et prier pour que la prochaine soit encore meilleure ». Le public est aussi coloré et varié que les danses. Andréa Lupianez «Pour nous, l’art c’est la respiration de l’âme. » « Oser aller voir ailleurs » Karim Konaté découvre Chambéry et Lafi Bala en 2007 avec la troupe familiale de danse Badema dont il fait partie. Leur leitmotiv est le partage et l’échange entre les cultures. Les opportunités se sont enchaînées et aujourd’hui il partage sa vie entre le Burkina Faso et la France. Il nous explique que le message de paix unificateur est le même pour tous les hommes. C’est ce message qu’il fait passer à travers sa passion pour la danse. Né au coeur d’une famille d’artistes, il est musicien mais avant tout danseur pour s’exprimer par le corps. Karim reconnaît les danseurs venant d’Afrique de l’Ouest dès les premières percussions, les Mandingues possèdent des codes précis qui les unissent au-delà de leur langue commune. Aujourd’hui Karim et Dédou Damboué (percussionniste) ont créé un échange entre la troupe Badema et la France via l’association Mandingues associés, qui propose des cours de danse traditionnelle et de percussions ainsi que des stages au Burkina Faso pour les Français. Le jeune danseur insiste sur ce qui est le plus important, ce qu’il porte dans son coeur, sa culture et le goût du partage. Faire découvrir sa tradition est primordial. « Pour les jeunes il faut oser aller voir ailleurs », confie-t-il avec le sourire. Pour lui se rendre sur place dans le cadre des stages de danse est une chance de véritablement ressentir la culture, immergé dans le pays. L’apprendre en France ce n’est pas le vivre au Burkina Faso. Marion Salomon Naagré Collectif réunissant des artistes burkinabè de la troupe Badema et Sphlax, un groupe de jazz contemporain lyonnais, Naagré s’est produit en clôture de Lafi Bala 2015. Quand la collaboration entre les groupes Badema et Sphlax a-t-elle commencé ? Jean-Michel : Cette fusion est partie d’une amitié entre Baba Konaté et moi. On se connaît, on travaille ensemble depuis 2006, on a fait plein de projets avec la Cité des Arts de Chambéry. Je suis souvent parti au Burkina pour jouer avec lui et on a voulu faire un projet avec nos groupes respectifs. Nous avons commencé à nous produire tous ensemble en avril 2015, lors du festival de jazz de Ouagadougou, puis à Bobo-Dioulasso. Ce soir, c’est notre premier concert en France en tant que Naagré ! Une tournée et un premier album sont prévus pour cet automne. Baba : Le groupe est un mélange. Il est composé de quatre musiciens européens et de quatre musiciens africains. Qu’est-ce que ce projet vous apporte en tant que musiciens ? Rodolphe : Le but de Naagré n’est pas la juxtaposition de deux groupes, c’est une fusion. Il faut arriver à créer une musique commune. Personne ne se renie, chacun apporte ses particularités et il en naît quelque chose de nouveau. Pour chacun des groupes, c’est une avancée capitale qui inclut des éléments radicalement différents. La fusion est source de nouveaux sons, de nouvelles rythmiques, etc. Pour nous, les musiciens de Sphlax, travailler avec les Badema est une source d’inspiration. Vos textes sont écrits en dioula. Que racontent-ils ? Lagui : Nous parlons beaucoup de bénédiction et d’aventure. Parce qu’au Burkina, c’est très important d’avoir la bénédiction de sa famille et de ses amis, de ceux qui nous ont amenés là où nous sommes. Nous sommes un peu des aventuriers. Dans la vie, il faut avoir un esprit positif et être ouvert aux possibilités qui s’offrent à nous ! Propos recueillis par Elsa Masson
  • > Préalpes d'Azur, les rendez-vous du Parc - On vous dit patou
    Disponible sur http://rdv-prealpesdazur.fr AlterMondo lance, pour le Parc naturel régional des Préalpes d'Azur, une nouvelle série de "Livrets rencontres" interactifs. Pour permettre à chacun de (re)vivre les "rendez-vous du Parc" des Préalpes d'Azur, ces petits magazines multimedia seront diffusés gratuitement après chaque rencontre thématique. Premier numéro "On vous dit Patou... dans les pas d'une bergère", une journée au cœur du pastoralisme, à la rencontre de Valentine Guérin, bergère éleveuse au Domaine des Courmettes (06), dans le parc naturel régional des Préalpes d'Azur. Valentine nous explique son quotidien et nous présente ses chiens, les borders qui conduisent le troupeau mais surtout, les patous qui le surveillent. Quelles relations avec les pratiquants de sports natures ? comment se comporter face à un patou ? Bref, une journée au grand air pleine de questions, de réponses et d'émotion. Les livrets "Rendez-vous du Parc" paraitront après chaque rencontre (environ 8 d'ici la fin de l'année) et permettront à tous de mieux comprendre certaines problématiques mais surtout de profiter de cette nouvelle vie qui s'invente dans les Préalpes d'Azur. Disponible sur http://rdv-prealpesdazur.fr Une formule d'abonnement gratuit est disponible en dernière page pour tous ceux qui sont... curieux de nature ! Merci de diffuser autour de vous.
  • Impacts & solutions
    > Préalpes d'Azur, les rendez-vous du Parc - L'Estéron sous les étoiles
    Marcher en pleine nuit dans une rue en y voyant comme en plein jour nous paraît aujourd'hui complètement normal, ça nous permet beaucoup plus d'activités et c'est plutôt un vrai progrès. Pourtant, comme souvent avec le progrès, il arrive que nous allions "un peu trop loin", par exemple que nous éclairions trop, ou mal, ou quand ce n'est pas nécessaire… C'est ainsi que nous avons créé cette forme récente de nuisance : la "pollution lumineuse". Quels sont les différentes formes de cette pollution ? En quoi est-elle problématique pour la nature mais aussi les hommes ? Comment agir pour la réduire ? Cette double page est là pour esquisser quelques-uns des impacts négatifs mais aussi proposer quelques pistes de solutions simples et concrètes à mettre en œuvre au quotidien.
  • > Coopération décentralisée - Loi Oudin-Santini
  • > Savoirs écologiques paysans - Patrimone du Verdon :Cultivons notre a
    Sauvegarder, développer, innover. Voilà en trois mots les missions d’un Parc naturel régional. Depuis sa création en 1997, le Parc du Verdon et son équipe sont en première ligne pour relever les défis inhérents aux grands enjeux du territoire : développement durable, relance économique, réforme agricole, transmission des patrimoines…
Le rôle particulier qu’occupe notre institution dans la vie sociétale française nous a amenés à placer l’humain au cœur de chaque plan d’action. C’est lorsque les projets sont portés et concertés par l’ensemble des acteurs du territoire qu’ils trouvent leur pleine légitimité et nous n’avons de cesse de créer les opportunités de cet élan démocratique. La problématique des variétés anciennes fait partie de ces sujets fédérateurs et chers aux Parcs naturels régionaux, porteurs de solidarité et de vivre-ensemble. Véritables trésors identitaires, les fruitiers locaux forment un patrimoine vivant et collectif révélateur de notre histoi
  • > La sainte Baume - Sainte-Baume Patrimoines & découvertes
    Patrimoine et découvertes Sainte-Baume : retrouvez les rendez-vous 2016 "Découvertes de lieux, immersion sensible dans un paysage" dans notre guide interactif sur : http://rendezvous-saintebaume.com
Quelques idées de lecture